Association ONNO

c/o C'est au troisième

9 rue de la Pierre Levée

75011 Paris 

Suivez-nous 

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Vimeo Icône

Copyright Marc Coudrais 

Objet principal du voyage

Création 2012

 

Conception et chorégraphie : Herman Diephuis

En collaboration avec et interprété par : Ousseni Dabare, Romual Kabore, Salamata Kobre, Adjaratou Savadogo

Conseil artistique : Dalila Khatir

Bande son : Emmanuel Hospital

Création lumière et régie générale : Sam Mary

Production: ONNO  

Coproduction: Le Phare - Centre chorégraphique national du Havre Haute–Normandie – accueil studio / Centre chorégraphique national de Montpellier Languedoc-Roussillon – Programme Résidences   / Centre chorégraphique national de Tours – accueil studio / Arcadi (aide à la production et à la diffusion pour la  saison 2013 - 2014)

Avec le soutien du CDC La Termitière – Ouagadougou (BF) – mise à disposition du studio. 

Propos

En décembre 2010 et en septembre 2011, sur invitation de Seydou Boro et Salia Sanou,  j’ai animé des ateliers adressés aux danseurs de la formation « Je danse donc je suis » au Centre de Développement Chorégraphique « la Termitière » à Ouagadougou au Burkina Faso. Ces jeunes artistes ont, malgré une situation géopolitique et économique difficile, une énergie, une ouverture d’esprit et une intelligence créative qui m’ont donné envie de partager une expérience artistique.

 Cette rencontre a donné lieu à une création, intitulée Objet principal du voyage avec 4 danseurs de la formation, deux hommes et deux femmes. J’ai voulu être au plus près de ce que sont ces quatre personnes dans leur imaginaire, leur façon de danser et d’exister sur scène, mais aussi en confrontant mon univers aux leurs et en étant à l’écoute de l’histoire et de la réalité de chacun d’eux. Leur danse se fait dans la nécessité, l’urgence comme si elle était à vif, traversée par une énergie qui parle à la fois de jeunesse et de gravité, de force et de fragilité. J’ai composé avec eux un répertoire gestuel commun en mettant l’accent sur les positions de doigts, l’expressivité des mains et les mouvements de bras. Les gestes tiennent lieu de discours, de langage et nourrissent les danseurs pour incarner une gamme d’états et de présences imprégnés de ce qu’ils sont. Ensemble nous avons cherché une gestuelle qui exprime la contrainte mais d’où peut surgir à tout moment une énergie et un humour imprévisibles. Nous avons construit un territoire d’écoute et d’attention où la danse peut se vivre à la fois comme un ailleurs et un endroit d’affirmation de soi. Je ne recherche pas un exotisme africain, ce qui m’intéresse est de transcrire de façon abstraite à travers l’histoire individuelle et collective de ces quatre interprètes. Une danse qui déborde et traverse l’idée même de frontière. Une danse qui nous rapproche, porte en elle des questions existentielles et expérimente d’autres manières de se lier et de se regarder.

Herman Diephuis

Diffusion 

2016 Le Tarmac - Paris

2015 Le Théâtre – Saint-Nazaire // Le Forum, scène conventionnée de Blanc-Mesnil // Le Granit, scène nationale – Belfort // L’Athéneum – Dijon // Le Rayon Vert – Saint Valery en Caux

2014 Espaces Pluriels – Pau // Le Cuvier, CDC – Artigues-près-Bordeaux // CNCDC Chateauvallon 

2013 La Ferme du Buisson, scène nationale – Marne-la-Vallée // Festival Ardanthé – Théâtre de Vanves // Festival Danses d’ailleurs – CCN de Caen // Le Manège de Reims, scène nationale // Théâtre Louis Aragon – Tremblay-en-France // Université Paris XIII – Villetaneuse // Espace des Arts, scène nationale – Châlon-sur-Saône

2012 La Termitière – CDC, Ouagadougou (Burkina Faso)

Teaser

Captation intégrale disponible sur demande.