Association ONNO

c/o C'est au troisième

9 rue de la Pierre Levée

75011 Paris 

Suivez-nous 

  • Noir Facebook Icône
  • Noir Icône Instagram
  • Noir Vimeo Icône

Let it be all of me, at last 

Création 2013

Conception et chorégraphie : Herman Diephuis 
En collaboration avec et interprété par : Mélanie Giffard et Teilo Troncy

Lumière : Sam Mary 

Son : Emmanuel Hospital 

 

Production : ONNO 

Coproduction : Festival Automne en Normandie, Le Vivat, scène conventionnée danse et théâtre - Armentières, Le Rive Gauche, scène conventionnée pour la danse – Saint Etienne du Rouvray

Copyright ONNO

Propos

La pièce est construite autour de deux solos pour la danseuse Mélanie Giffard et le danseur Teilo Troncy. Ces solos se complètent sous forme de diptyque et s’amusent avec les clichés du féminin et du masculin dans un face à face avec les codes de la séduction, les certitudes et les failles de l’homme et de la femme en quête d’amour. Chacun des solos est à sa façon une mission impossible de la quête de soi, un thème et variations sur le moi. Utilisant les standards, All of me et Let it be me dans diverses versions enregistrées à des époques différentes, ils cherchent à incarner l’imaginaire évoqué par le  titre, les paroles et les styles musicaux de ces chansons.

Let it be all of me, at least s’écrit autour du sentiment de trouble qu’on peut éprouver en feuilletant un album de photos avec des images de soi prises à différents moments de sa vie. Quand on est confronté à ces multiples déclinaisons de soi-même, se pose alors la question : ne suis-je qu’un produit de circonstances ou est-ce là justement ma liberté, cette possibilité de se réinventer ?

Herman Diephuis

Diffusion

2013 Le Rive Gauche, scène conventionnée pour la danse – Saint Etienne du Rouvray // Le Vivat, scène conventionnée danse et théâtre - Armentières

Captation vidéo disponible sur demande.